19 juin 2020

Faire sa part de micro-activisme

Après avoir effacé puis recommencé à plusieurs reprise le brouillon de cet article, j’ai finalement trouvé les mots à mes réflexions grâce à cette réalisation de Pensée Sauvage qui sublime la réflexion environnementale.

J’ai beau soutenir des mouvements comme Extinction Rebellion, je ne considère pas que ma place est auprès d’eux dans les manifestations, ce n’est pas ma façon d’exprimer mon activisme.

Tiraillé par l’écoculpabilité, je réalise que nous ne devons plus compter sur les autres pour trouver une solution, mais que nous devons tous faire sa part pour sauver le vivant. J’ai beau avoir une conscience environnementale depuis toujours, j’essaye de faire de mon mieux pour limiter l’impact de notre foyer sur l’environnement et transmettre les meilleures valeurs et outils à mes enfants.

Parmi nos habitudes, celles de privilégier le vélo pour nos déplacements, acheter seulement ce dont on a besoin, réparer et faire durer ses vêtements et équipements, même ce blog a été pensé pour consommer le moins de ressources possibles… Le bon côté des technologie, c’est qu’il existe même aujourd’hui des outils pour contribuer à la protection de l’environnement en se rapprochant des associations compétentes comme la FNE par exemple.

Nous avons beau avoir de nombreuses initiatives positives dans notre foyer, il y aura toujours un voisin qui fera mieux, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas essayer d’améliorer les choses. Aujourd’hui, mon envie de voyager à beau être intacte, je ressens le flygskam et j’avoue ne pas avoir encore la réponse à cette contradiction envers mes convictions. En être conscient est un bon début, il faut juste trouver les meilleures solutions.

Faire sa part de micro-activisme

Ne rien faire, c’est décider de ralentir, de prendre le temps de prendre le temps et d’accepter de s’ennuyer.

On a plus le temps de ne pas y croire !

Envie d’échanger sur le sujet avec moi ? Rejoins-moi sur Twitter 🐥 !

6 juin 2020

Le déconfinement de Captain Yvon

Pour ceux qui débarquent ici et qui ne connaissent rien de Captain Yvon, il s’agit du studio créatif que j’ai co-fondé avec mon ami Jeremy et avec lequel nous réalisons divers travaux personnels ou commissionnés par nos clients.

Et cette année, nous avions décidé d’y aller mollo sur les projets, il faut dire que le confinement nous aura aidés à tenir cette décision.

Le déconfinement de Captain Yvon

Mais arrive enfin le temps de notre premier projet de l’année pour un nouveau client dans le département de la Manche. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés pour une journée intense de shoot sur un territoire que nous affectionnons beaucoup depuis ces dernières années.

Le déconfinement de Captain Yvon

Après une première nuit en van, nous découvrons le quotidien d’Anne et de François qui gèrent la Ferme aux 5 Saisons et leur Golf Paysan pour qui nous avons réalisé des images tout au long de cette journée et qui seront à découvrir sur leurs réseaux prochainement.

Le déconfinement de Captain Yvon
Le déconfinement de Captain Yvon
Le déconfinement de Captain Yvon
Le déconfinement de Captain Yvon

Après cette riche journée, nous avons trouvé un petit coin sympa pour se poser et chiller un peu en pensant à nos futurs projets… Nous avons hâte de vous en dire plus 🤫

Le déconfinement de Captain Yvon
Le déconfinement de Captain Yvon

Envie d’échanger sur le sujet avec moi ? Rejoins-moi sur Twitter 🐥 !

17 mai 2020

Revoir la mer

Quand pendant deux mois, ton seul contact avec l’océan consiste à regarder et écouter les goélands dans le ciel, tu te dis que ça commence à sérieusement manquer ! Et pourtant, l’eau salée n’est à quelques kilomètres de la maison, mais beaucoup trop pour une vie de confiné.

Heureusement, tout cela est pour l’instant derrière nous, en croisant les doigts pour que tout aille vers le meilleur.

Pour un premier weekend déconfinés, nous voulions partir tous les 4 avec le van pour sortir un peu du périmètre de la maison et renouer avec la nature. Pour éviter de tenter le diable et de se retrouver avec du monde sur la côte, nous avons choisi d’aller dormir dans les Monts d’Arrée sur les rives du lac du Drennec.

Revoir la mer
Revoir la mer

La famille Vadrouilles nous rejoindra pour un petit apéro au soleil couchant, que c’est bon de retrouver un peu de vie sociale.

Revoir la mer
Revoir la mer
Revoir la mer

Deuxième jour… Place à la mer et nous voici sur la côte en baie de Morlaix à profiter de l’air iodé avec un magnifique soleil. Nous sommes de nouveau rejoints par Yannick et sa famille avec qui nous passerons une nouvelle journée à se balader et à boire un peu de vin pour fêter le premier anniversaire de Martin.

Revoir la mer

Qu’il est bon de sentir son visage fatigué par l’air marin, ça faisait bien trop longtemps que l’on avait pas eu cette sensation ! Allé, à très vite !

Envie d’échanger sur le sujet avec moi ? Rejoins-moi sur Twitter 🐥 !

8 mai 2020

Mes 5 chaînes YouTube favorites

Youtube est devenu au fil du temps un de mes réseaux sociaux favoris, pour ne pas dire un média de référence aussi bien pour me divertir que pour découvrir ou apprendre.

Je me suis abonné à plusieurs dizaines de chaînes, j’en découvre de nouvelles régulièrement, j’en supprime d’autres, mais il y en a qui restent des incontournables dans mes abonnements, voici mes 5 chaînes favorites.

Lost in the swell

Mes 5 chaînes YouTube favorites

Depuis maintenant 10 ans, Ewen, Ronan et Aurel partagent leurs aventures sur le net sous forme de websérie. Ces deux surfeurs et le photographe sont en quête de vagues jamais surfées et montent chacune de leurs expéditions dans ce sens : trouver des vagues et faire de nouvelles rencontres à travers le monde.

Ils en sont désormais à 7 expéditions et c’est toujours un plaisir de retrouver le trio sur mes écrans. Drôle et authentique, je vous conseille chaudement de vous abonner à la chaîne et de dévorer les aventures.

The Other Life

Mes 5 chaînes YouTube favorites

Dans le même genre que Lost In The Swell, la chaîne The Other Life retrace l’art de vivre et les (micros)aventures de Xavier qui a pour spécialité de vivre des expériences sauvages en France.

Si la qualité d’image n’est pas des meilleures, c’est largement compensé par la bonne humeur de cet attachant bon vivant. Dès qu’un nouvel épisode se présente dans mes abonnements, je dois me retenir de le regarder sinon je me fais taper sur les doigts par Marion qui est également devenue accroc à ses aventures.

Inmist

Mes 5 chaînes YouTube favorites

Inmist Media House est un studio créatif basé à Chilliwack en Colombie-Britannique. Cette équipe créative orchestrée par RJ Bruni est vite devenue une des mes principales sources d’inspiration en vidéo.

On y retrouve de belles productions documentaires, mais aussi quelques vieux Vlogs dans un style propre à eux et plus récemment, la série Field Tapes est juste extraordinaire.

Alex Strohl

Mes 5 chaînes YouTube favorites

Inutile de présenter ce monument de la photographie outdoor, mais il a la particularité d’être arrivé sur le tard sur Youtube. Des réalisations, des documentaires, des conseils, des vlogs… Tout est vraiment soigné et de qualité. Alex a vraiment su créer son propre style et s’entourer de belles compétences en vidéo.

Of Two Lands

Mes 5 chaînes YouTube favorites

Parmi mes abonnements, j’ai beaucoup de créateurs et youtubers tech qui partagent des tests et conseils, ce qui me permet de beaucoup apprendre et progresser.

Pour beaucoup, je sélectionne les vidéos à regarder, car tout le contenu ne me plait pas toujours, mais la chaîne de Of Two Lands est une vraie mine d’or. Ce couple de créateurs est vraiment talentueux et leur chaîne remplie d’inspiration et de conseils.


Difficile de terminer sans un peu d’autopromotion. Déjà pour ma propre chaîne, je n’y publie pas régulièrement, mais promis, j’ai des idées ! Enfin, celle de Djisupertramp, mon co-créateur et ami chez Captain Yvon.

Envie d’échanger sur le sujet avec moi ? Rejoins-moi sur Twitter 🐥 !

7 mai 2020

Mes indispensables en confinement

Alors que nous sommes à quelques jours d’un éventuel déconfinement, c’est peut-être un article tardif, mais il a le mérite d’être basé sur mon expérience de confiné. Voici donc les quelques équipements et accessoires qui m’ont bien occupés durant cette quarantaine.

Un robot de cuisine

Mes indispensables en confinement

Pour faire le pain avant tout. Je faisais déjà mon pain avant cela, mais cette période m’aura permis de le faire plus régulièrement en apprenant en passant la technique du pain au levain.

Notre robot de cuisine aura beaucoup servi, nous aurons beaucoup cuisiné et pris le temps de manger plus sain et cuisiner de meilleurs produits.

L’iPad Pro

Mes indispensables en confinement

Je ne vais pas redire tout le bien que je pense de cette tablette, mais il faut dire que c’est le compagnon idéal en cette période de confinement qui me permet de jongler très facilement de mon rôle de travailleur à celui de papa en passant par celui de créateur.

Cette période m’a surtout permis d’aller voir plus loin dans mon usage, de m’intéresser aux raccourcis dont je deviens accrocs et avec le clavier et la souris en plus, j’ai encore découvert une approche plus confortable dans certains cas.

Bref, je n’ai pas fini de parler de mon usage de l’iPad… Désolé 🤫

Le dernier BESIDE

Mes indispensables en confinement

Je ne suis pas le genre à dévorer une tonne de livres, mais je reste un consommateurs de beaux ouvrages et magazines. Parmi ces derniers Beside fait parti de mes médias favoris.

Je lisais énormément d’articles de leur site ou newsletter, le confinement m’a poussé à m’abonner au magazine et ce dernier volume est une lecture que je recommande absolument.

L’application Décathlon Coach

Quand tu prends le temps de bien manger chaque jour et que ta plus grosse activité physique consiste à passer la tondeuse, tu te dis qu’il est temps de faire quelque chose. En tant normal, je vais au travail à vélo, je surfe, je nage, je kite et je marche beaucoup plus. Ma Withings me le prouve que je ne me bouge plus assez et j’ai donc trouvé la solution avec l’application Décathlon Coach.

Mes indispensables en confinement

N’y connaissant pas grand-chose dans le marché des applications sportives et ne voulant pas forcément payer un abonnement, Décathlon Coach est l’application idéale pour cela. J’y ai eu un coup de cœur pour le programme de pilate qui vient compléter mes rares sorties à vélo. Je pratique une séance chaque soir, ce qui me permet de faire du renforcement musculaire et de me détendre avant d’aller me coucher.

Une paire de Crocs

Celle que l’on a du mal à assumer, mais qui a pourtant eu le mérite de mettre aux placard mes Vans et Salomon en devenant la reine de mes chaussures d’extérieur. Oui, je porte des Crocs pour aller au jardin, mais quoi de plus pratique que ce sabot en plastique ? Non ?

Envie d’échanger sur le sujet avec moi ? Rejoins-moi sur Twitter 🐥 !

3 mai 2020

L’océan me manque...

L’océan me manque et comme bon nombre d’usagers de la côte, je suis un peu déçu de la prolongation des fermetures des plages après le 11 mai. Je n’ai pas envie d’amorcer un quelconque débat et je tiens à respecter les règles, aussi absurdes soient-elles.

L’océan me manque

L’envie n’est pas d’aller poser ma serviette, j’espérais juste pouvoir surfer, kiter ou tout simplement aller nager avec ou sans mon caisson.


Alors en attendant, je profite de mon précieux temps libre pour mettre à plat pas mal de choses, apprendre, entretenir, organiser, nettoyer… En gros optimiser l’existant avant d’envisager n’importe quel nouveau projet.

J’ai passé pas mal de temps à trier la maison et le garage pour éliminer le superflu, je passe désormais beaucoup de temps à apprendre et peaufiner mon workflow pour me simplifier la vie, gagner du temps et être encore plus efficace pour les prochains projets.

Après avoir révisé mon vélo, j’étais heureux d’apprendre que le vélo était finalement autorisé dans le cadre des règles édictée pendant le confinement. Je me suis donc imaginé une boucle à moins d’un kilomètre de chez moi et je tourne en rond à défaut d’aller plus loin, mais ça fait déjà un bien fou.

L’océan me manque
L’océan me manque

J’ai également testé le setup bikepacking acheté d’occasion, ce qui me permet de rêver et planifier mes prochaines escapades sur Komoot.

Envie d’échanger sur le sujet avec moi ? Rejoins-moi sur Twitter 🐥 !