22 mars 2020

S’adapter

On est tous d’accord qu’on ne l’avait pas vu venir celle-là ? Être confinés pour une durée indéterminée, la cause ? Une pandémie mondiale ! Un scénario tout droit sortit des meilleurs blockbusters, mais c’est malheureusement tout ce qu’il y a de plus réel.

Étant salarié d’un établissement de formation, j’étais déjà arrêté depuis la veille quand le président Macron annonça le confinement total pour au moins deux semaines. Cette première semaine de confinement m’a donné envie d’écrire sur ce que j’apprends chaque semaine, comme un journal de bord.

Home

Nous sommes une famille de 4, deux enfants en bas âge (4 ans et 10 mois) et nous avons cette chance de vivre à la campagne, à quelques kilomètres de l’océan dans une maison plutôt spacieuse avec un jardin. C’est clair que l’expérience d’un confinement dans ces conditions est bien meilleure que d’être enfermés dans un appartement au cœur d’une grosse ville.

S’adapter

Je pense que l’adaptation résume bien cette première semaine. Marion étant en télétravail et moi en arrêt maladie prévu par l’état pour la garde d’enfants de moins de 16 ans, il a fallu quelques jours pour trouver le rythme et les repères. Ma fille aînée, qui vient juste de fêter son anniversaire sur Hangout avec la famille, a un peu de mal à comprendre ce qu’il se passe, pour elle ce sont des vacances ou un gros weekend, elle ne comprend pas pourquoi maman n’est pas disponible pour elle dans la journée et de mon côté, je découvre la charge de travail d’un père au foyer.

Après un hiver pluvieux, nous avons la chance d’avoir un grand soleil chaque jour, ce qui nous permet de prendre l’air au jardin et d’y trouver quelques activités pédagogiques comme le jardinage ou l’observation des oiseaux. Nous avons même organisé un comptage quotidien pour répondre au défi proposé par la LPO durant ce confinement. Bien content d’avoir investi dans une paire de jumelles quelques semaines auparavant.

Mes journées de papa poule ont beau être ultras chargées, je fais en sorte d’avoir un petit moment à moi pour jeter un œil aux mails, lire, mais aussi rayer quelques tâches que j’ai longuement repoussées à plus tard ces derniers mois.

Prenez soin de vous et restez chez vous, je vous donne rendez-vous dans une semaine pour la suite de ce journal de bord. En attendant, on se retrouve sur Twitter !