7 avril 2020

Un an avec l’iPad Pro

Ça faisait vraiment longtemps que je n’avais pas eu un tel coup de cœur pour un produit Apple.

Un an avec l’iPad Pro

Il y a un peu plus d’un an, j’utilisais uniquement un MacBook Pro 13’ Touchbar. Sur le principe, c’était une machine très séduisante, je la promenais un peu partout dans la maison et en van. Seulement, j’ai eu pas mal d’aller et retours avec le SAV pour divers soucis (toujours résolus par l’excellent support Apple), ce qui m’a fait perdre confiance en cette machine.

En parallèle, je cherchais une solution simple, fiable et légère pour faire un backup de mes images en tournages et en voyages. À cette même période, j’ai également rencontré Yannick qui est devenu depuis un excellent ami et avec qui je partage énormément de points communs. Yannick possédait à l’époque un iPad Pro 12’9 et me vantait sans cesse les mérites de cette machine. Il faisait tout ou presque avec cet iPad, j’étais réellement bluffé.

Après un SAV de trop avec mon MacBook Pro, je pris la décision de le vendre et de le remplacer par un Mac Mini secondé par un iPad Pro 11’ en 256Go. J’ai de suite ajouté le Pencil qui me semblait indispensable ainsi qu’une cover pour le protéger. Ce setup me semblait vraiment idéal, d’un côté une machine fixe, simple fiable et bien assez puissante, même pour du montage en 4K et de l’autre côté, une tablette surpuissante pour travailler en mobilité et me dépanner sur quelques tâches dédiées au Mac Mini.

À l’usage, il s’avère que c’est l’iPad qui est devenu ma machine principale tandis que le Mac Mini est devenu une station de montage vidéo. Je pense d’ailleurs le compléter par un eGPU à moyen terme afin de gagner encore en puissance et confort.


Mon usage de l’iPad à ce jour

Un an avec l’iPad Pro

Je pense qu’aujourd’hui, toutes les tâches que je fais avec un Mac, je peux les faire avec mon iPad Pro. Seulement, il reste encore quelques tâches que je préfère faire avec mon Mac, parce que c’est parfois plus, plus rapide ou encore parce que j’ai davantage l’habitude. Un exemple concret, c’est le montage vidéo. Luma Fusion a beau être excellent, je pourrais très bien brancher mon iPad sur mon écran 4K pour gagner en confort, mais non, je préfère utiliser Final Cut Pro X sur mon Mac Mini, car j’y ai mes habitudes. Quand je sais que je vais passer pas mal de temps sur une tâche comme un montage, je préfère m’installer à mon bureau avec le Mac Mini plutôt que sur l’iPad.

Passer à l’iPad Pro, ça aura été l’occasion pour moi de passer de Lightroom Classic à Lightroom (tout court). Mon catalogue est stocké dans le Cloud, parfait pour backuper sur le terrain et en van et commencer à éditer. J’y ai vite pris goût à post-traiter mes images avec l’iPad, surtout avec le Pencil. Je ne touche quasiment plus à Lightroom sur mon Mac, sauf pour éditer une grosse quantité d’images comme un reportage.

Pour l’écriture, avec iaWriter, je passe très facilement de l’iPad au Mac en passant même par l’iPhone. Cet article est d’ailleurs rédigé avec iaWriter sur mon iPad Pro, plaisir de l’écriture retrouvé depuis que j’ai ajouté un clavier Logitech Keys-To-Go qui est juste parfait pour l’usage que je fais de mon iPad. En revanche, passage obligé par le Mac pour la relecture avec Antidote et j’en profite pour publier mon article sur Hugo via Github Destktop, car je ne suis pas encore trop à l’aise avec Working Copy même si je sais que c’est totalement faisable. Il faut que je me penche sur la question.

Avec iPadOS13, l’App Fichiers est vraiment devenue utile, de plus en plus proche d’un Finder sur macOS, j’y ai attaché tous mes services de Cloud ainsi que mon NAS ce qui rends la manipulation de fichiers vraiment simple et agréable.

Autrement, tout ce qui est usage classique d’un device, ce n’est que du bonheur, Safari est très bon, Mail également et j’ai découvert l’excellent GoodNotes pour les prises de notes manuscrites et croquis.

Pour conclure, l’iPad est aujourd’hui ma machine de tous les jours, et même un an après, le coup de cœur pour cette machine est toujours présent. Même si les choses avancent dans le bon sens avec iPadOS et que ça réponds à 90% de mes usages, je suis content de pouvoir compter sur mon Mac Mini et macOS pour le reste.

Envie d’échanger sur le sujet avec moi ? Rejoins-moi sur Twitter 🐥 !