Le 24 janvier 2023

La première nuit de l'année en van

Journal de bord .005

Après des semaines de pluie et de tempêtes, le temps est revenu plus sec et lumineux sur la pointe bretonne. C’est comme ça que vendredi dernier, on a décidé de remettre le van en route et de faire notre première nuit de l’année sur la côte.

Journal de bord .005

Ce van, on l’a depuis juin dernier et on l’a beaucoup utilisé jusqu’au début de l’automne. Après ça, il a fait un temps tellement pourri qu’on n’a pas vraiment eu le cœur à partir en aventure avec. Il est pourtant confortable et prêt à affronter toutes les météos, sans but précis, ça n’avait aucun sens d’aller juste s’enfermer dedans juste pour y passer la nuit.
Du coup, on l’a un peu mis de côté, il y a eu le voyage au Maroc et le retour des belles journées nous a donné envie de renouer avec tout ça.
C’est comme ça qu’on s’est retrouvé au plus à l’ouest de la France, à 30 minutes de la maison pour voir le soleil se coucher et en profiter jusqu’à la tombée de la nuit, de quoi défouler les enfants et le chien avant de se mettre au chaud pour passer la soirée et la nuit. Heureusement qu’on a pris le temps de tester le chauffage avant de partir, nous ne l’avions pas encore utilisé et avec les températures négatives annoncées pour la nuit, l’expérience aurait pu se transformer en cauchemar sans chauffage.

Le choix de cette plage pour passer la nuit n’était pas anodin, car le lendemain matin, nous avons rejoint des dizaines de bénévoles pour ramasser des GPI (Granulés Plastique Industriel) qui sont arrivés en masse sur les côtes atlantiques. Ce ramassage organisé par la Surfrider Foundation nous a terriblement touchés. La quantité de granulés en plastique est incroyable et même si nous en avons ramassé énormément, ça reste un coup d’épée dans l’eau tant l’ampleur de la tâche est immense. Ça aura au moins permis de sensibiliser adultes et enfants et réfléchir à notre mode de consommation qui est la cause directe de cette pollution.

Bref, malgré ces tristes évènements qui rendent notre planète encore plus en souffrance, profiter du plein air a été bénéfique, surtout avec la joie d’observer deux dauphins durant notre ramassage… Une façon de nous dire merci ?

Poursuivre l'aventure...


Envie d’échanger sur le sujet ? Rejoins-moi sur Twitter & Instagram.
Si tu veux rester au courant de mes projets majeurs, abonnes-toi à ma newsletter.